historique

Naissance et développement de Procotex

Première génération Douchy 

La première génération Douchy a toujours habité à Wevelgem, le cœur de l'industrie linière, et plus particulièrement, le long de la Lys (la Rivière d'or). À une époque, pratiquement toute la Flandre était impliquée, directement ou indirectement, dans l'industrie linière. Nos ancêtres étaient de véritables experts dans le commerce de fibres de lin ("botekopers").

1965
Jacques et Eric Douchy 

Les deux frères Douchy, Jacques et Eric, décident de fonder leur entreprise la S.A. J&E Douchy. Au départ, ils ne pratiquent que le commerce du lin, mais ils vont rapidement étendre leurs activités à la préparation de la fibre de lin. En 1965, ils font l'acquisition de leurs premières peigneuses. La première usine de peignage du lin indépendante voit le jour ! En 1969, les deux frères achètent leurs premières machines à carder le lien et leurs premières peigneuses. Au fil des années, les activités de cardage et de peignage deviennent si importantes qu'elles sont organisées dans des usines séparées. La quantité et, surtout, la qualité exceptionnelle offertes permettent ainsi à la S.A. J. & E. Douchy de se forger une réputation mondiale.

1967
Le nom Procotex 

Une entreprise spécialisée dans l'achat et la vente de lin et de ses dérivés est créée sous le nom Procotex (PROducer to COnsumer of TEXtiles Products). Procotex devient indépendante au sein du groupe et gagne ses lettres de noblesse grâce à son service exceptionnel. Ses produits trouvent des débouchés dans les industries du papier, de la corderie et du textile.

1970
Procotex Holland 

Création de Procotex Holland, une entreprise spécialisée dans les semences de lin. De nouvelles variétés de lin sont créées et reproduites en coopération avec le centre de culture Ropta. Pendant des années, l'excellent rendement de ses fibres et de sa paille vaut à la variété Natasja d'être le leader dans le domaine des graines de lin.

Aujourd'hui, Natasja a trouvé un successeur très prometteur : Elise. En 1990, la part de Ropta est incorporée dans Procotex Breeding, en plus de celle de deux autres associés.

1975
Deuxième génération 

La deuxième génération active rachète Procotex et assure ainsi la pérennité de l'entreprise. Entre-temps, le commerce du polypropylène et de la jute recyclés continue de se développer.

1992
Développement de Procotex  

Une nouvelle usine, Belgalin, est construite à Dottignies. Étant donné le marché étroit des achats des produits effilochés, Procotex décide d'assurer elle-même l'effilochage (des fibres). Deux effilocheuses pour chiffons ainsi que d'autres destinées à couper et mettre en balles y sont installées.

Le département de peignage est développé avec une peigneuse continue Linimpianti et par deux peigneuses de pointe New Mackie. Et, dernière chose mais non des moindres, Belgalin se voit dotée d'un laboratoire ultramoderne destiné à toutes les unités de production.

1995
Innovation sur le marché  

En réaction à une nouvelle tendance écologique, l'utilisation de fibres naturelles dans la fabrication des voitures, une première ligne de production de feutre est mise sur pied. Le feutre produit est fabriqué à base de lin (ou de jute), lequel est mélangé à des fibres de polypropylène (ou autre) sur un système airlay de 4,4 m de large. Le feutre peut être renforcé, ignifugé ou recevoir un traitement fongicide, et peut être coupé à la dimension voulue. Les feutres peuvent être utilisés aussi bien pour les systèmes de thermoformage que les systèmes duroplast ou thermodurcissable.

1996
Un fil innovant 

E-Lin, un fil présentant des avantages sans précédent - en raison de son faible coût et de ses propriétés remarquables est lancé avec succès. Ce produit unique est fabriqué à l'aide de machines de filature à fibres libérées spécialement adaptée aux fibres de lin. Mais les fibres de lin sont également préparées dans notre propre département de cardage.

1997
Fusion de Procotex et Belgalin 

Les diverses entreprises indépendantes du groupe sont restructurées. Procotex et Belgalin fusionnent pour former une seule entreprise : Procotex. La production et la commercialisation sont mieux adaptées l'une à l'autre, et la communication est optimisée afin de répondre plus rapidement aux besoins du client.

1998
Le recyclage c'est l'avenir 

Des investissements substantiels sont consentis dans l'unité de recyclage qui se développe à une vitesse exponentielle inégalée. Un système automatisé de mise en balles et d'empilage est installé pour accroître la production. Toutes les balles ont les mêmes dimensions, sont sanglées à l'aide d'un ruban en polyester et étiquetées automatiquement. Rachat de la société Effilaar (Tielt) en vue d'élargir la gamme des produits Procotex et de poursuivre la diversification dans l'unité de recyclage. La synergie entre les deux entreprises offre de très nombreuses possibilités.

2000
Renouvellement du parc de machines 

Installation de deux nouvelles lignes d'effilochage ultramodernes dans l'unité de recyclage afin de répondre à la demande soutenue de nos produits. Mise en production des deux autres peigneuses pour la préparation du lin.

2001
Partenariat Linolitas 

Suite à la globalisation continuelle du monde des affaires international et de la compétitivité croissante, un partenariat exclusif pour le peignage a été conclu à Kaunas (Lituanie). Du fait du pourcentage élevé de travail manuel lié au peignage, notre compétitivité est garantie sans perte de qualité. Grâce à ce partenariat, les nouveaux marchés croissants en Europe de l'Est pourront également être découverts.

2002
Rachat de Linolitas 

En janvier, la section Open-End est fermée à la suite des répercussions de la mondialisation sur le secteur du textile. En septembre, Dolintex reprend 50% des actions de Linolitas.

2004
Délocalisation des départements peignage/cardage et cotonisation 

La société décide de transférer les départements de peignage et de cotonisation de Wevelgem (Belgique) à Linolitas en Lituanie. Entre-temps, les activités liées au peignage et à la cotonisation sont stoppées en Belgique. Le département feutre est également fermé. Le commerce du lin continue d'être développé en Chine.

Fusion de la S.A. Douchy et de Procotex  

L'entreprise investit dans une troisième effilocheuse pour se consacrer un peu plus au recyclage de matières premières de moindre qualité. L'entreprise N.V. J. & E. Douchy fusionne avec Procotex Corporation S.A.

2006
Rachat des dernières parts Linolitas 

Les activités de Linolitas et les activités de recyclage continuent d'être étendues. Dolintex reprend les 50 % restants des parts de Linolitas.

2007
Rachat d'Apply Carbon 

L'entreprise française Apply Carbon est rachetée en raison de la croissance du marché des fibres de carbone dans l'industrie des composites. Cette entreprise est spécialisée dans le broyage et la coupe à longueur précise de fibres de carbone, d'aramide et d'autres fibres techniques telles que le basalte, le verre et le lin. Cette reprise s'inscrit à la perfection dans la stratégie de la diversification continue du recyclage textile.

2011
Fondation de Belturec 

L'entreprise de recyclage Belturec est créée en Turquie en raison de la mondialisation croissante des déchets textiles.

2012